Smaller Default Larger

À Maurice, les relations homosexuelles ne sont pas légalement reconnues et les droits LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels) à Maurice sont légalement compliqués et quelque peu vagues. Alors que la communauté LGBT est protégée contre la discrimination par la loi et que le droit à la vie privée est garanti par la Constitution, Maurice est l'un des 65 pays signataires de la Déclaration des Nations Unies sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre. En même temps, la ‘sodomie’ est illégale. En outre, malgré une population généralement jeune et progressiste, la société mauricienne est relativement conservatrice et les démonstrations publiques d'affection, quelle que soit l'orientation sexuelle, ne sont pas conseillées.

Par conséquent, ceux qui maintiennent un style de vie homosexuel le font souvent en secret, mais il n'y a généralement pas de problèmes avec les couples de même sexe partageant des chambres d'hôtel cependant. L'industrie du tourisme est cependant plus progressiste et les couples de même sexe ne partagent généralement pas de chambres d'hôtel et beaucoup d'hôtels offrent des voyages de noces et des mariages de même sexe, mais en raison de la loi mauricienne, ils ne sont pas légalement reconnus et le Bureau de l'État Civil, ne conduira pas de mariages homosexuels.