Smaller Default Larger

Coupe de la Canne a sucreÉtymologiquement le mot “Sucre” trouve ses racines dans le mot «Arquera» qui signifie «sable» en sanskrit (une des premières langues connues). Ce terme a donné naissance au mot sucre dans toutes les langues indo-européennes: sacquerons en grec; saccharin en latin; sugar en anglais; zucker en allemand; zucchero en italien; sukkar en arabe et azucar en espagnol. La canne à sucre a été introduite premièrement à Maurice par les Hollandais et cultivée par les Français et les Britanniques, puisque le climat tropical était parfait pour sa culture.

Les historiens rapportèrent que la culture de la canne à sucre fut la raison principale de l’introduction des esclaves à l'île Maurice. Le mouvement commercial intercontinental qu'était le commerce du sucre, joua un rôle dans les premières phases de la mondialisation, donnant naissance au tristement célèbre «commerce triangulaire» qui impliqua l'échange de biens pour les esclaves en Afrique, vendus alors sur d’autres marchés à travers l’Atlantique.
L'histoire du sucre fut également rythmée par les inventions et les évolutions techniques, grâce à la bataille entre la canne à sucre et le sucre de Betterave,
durant le blocus britannique de la canne à sucre vers la France et ce pendant les guerres Napoléoniennes. En conséquence, Napoléon a ouvert, spécialement, des écoles, pour étudier la plante de betterave à sucre et ordonna que 28,000 hectares (69,000 acres) soient consacrés à sa culture; ce qui a finalement permis à la betterave à sucre d'être la principale source de sucre en Europe continentale aujourd'hui.

Aujourd'hui, ce qui était autrefois une denrée précieuse est aujourd'hui omniprésent dans les régimes alimentaires mondiaux et, en 2017, la consommation mondiale de sucre a dépassé 171 millions de tonnes métriques, soit une augmentation de 17 millions de tonnes métriques depuis 2009, seulement.