Smaller Default Larger

international agreements mauritiusMaurice a signé divers accords commerciaux internationaux, qui offrent un accès préférentiel aux principaux marchés. La zone de libre-échange (ZLE) du Marché commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe (COMESA) a été créée en octobre 2000; avec neuf États membres africains au départ. Il y a maintenant 16 États membres qui se négocient en franchise de droits et sans contingent, comprenant les pays suivants: Burundi, Comores, République démocratique du Congo, Djibouti, Égypte, Kenya, Libye, Madagascar, Malawi, Maurice, Soudan, Rwanda, Seychelles , Ouganda, Zambie, Zimbabwe.

La Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), l’ALE, existe depuis août 2008, et comprend maintenant les 15 États membres suivants: Angola, Botswana, République démocratique du Congo, Lesotho, Malawi, Madagascar, Maurice, Mozambique, Namibie, Seychelles, Afrique du Sud, Swaziland, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe. Le Protocole commercial de la SADC vise à réduire les droits de douane et autres obstacles au commerce des produits importés entre les États membres de la SADC.

Maurice bénéficie également de la Loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (AGOA), qui s'appuie sur le Système généralisé de préférences (SGP) et fournit la détaxe ainsi qu’un accès en franchise de droits et sans contingent, aux États-Unis, pour environ 7 000 produits.

La Commission de l'océan Indien est une organisation intergouvernementale qui vise à renforcer les liens diplomatiques, économiques et commerciaux entre les îles de l'océan Indien comprenant actuellement: les Comores, Madagascar, Maurice, la Réunion et les Seychelles. Cependant, à l'heure actuelle, seules Maurice et Madagascar négocient entre elles.

L'accord de partenariat économique intérimaire (APE) a été établi en août 2009, entre l'Union européenne (UE), Maurice, Madagascar, les Seychelles et le Zimbabwe. Ces pays bénéficient de la détaxe et d'un accès en franchise de droits et de contingents, à l'UE, sur les marchandises. À, l'exception du sucre et du riz qui ont une période de transition plus longue. Maurice a également conclu un accord de libre-échange avec la Turquie en 2013, qui repose en partie sur l'accord de partenariat économique intérimaire signé avec l'UE.

Maurice a également un accord commercial préférentiel avec le Pakistan depuis 2007, qui vise à renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Des concessions tarifaires ont été accordées pour divers produits d'exportation intéressant les deux pays.