Smaller Default Larger

British ColonisationLorsque les travailleurs indiens ont été amenés à Maurice, ils ont apporté leur cuisine avec eux et comme ils sont venus de différentes régions de l'Inde, des traces de la cuisine du sud et du nord de l'Inde sont présentes dans l'île. Du Nord de l’Inde Montagneux aux influences persanes, le riz aromatique basmati est un aliment de base dans le régime Mauricien et, grâce aux influences Portugaises de la cuisine Indienne du sud subtropical, pain, rotis frais et naans ne sont jamais loin de la table Mauricienne.

L'appel de la cuisine Indienne est dans l'utilisation judicieuse d'une grande variété d'épices comme le cumin, le gingembre, l'ail, le curcuma, la menthe, le safran et la cannelle pour n'en nommer que quelques-uns!
Les plats Indiens communs trouvés à Maurice sont: le biryani fait avec de la viande, du poulet, du poisson ou des légumes et surtout des pommes de terre (contrairement à ceux trouvés dans d'autres pays); les currys à base de légumes et de pommes de terre, mélangés à de la viande, du poulet ou du poisson; des chutneys à base de coriandre, de tomates et de piments ou de noix de coco et de menthe, des cornichons fabriqués à partir d'une grande variété de légumes et de fruits. Ces plats en version Mauricienne ont une saveur locale unique et parfois différente de manière significative des recettes Indiennes originales.

La nourriture de rue Indienne est le plus populaire auprès des habitants et des visiteurs, en particulier le Dholl puris bon marché, normalement farci d'un curry de haricots et d’une sauce rougaille avec ou sans piments écrasés. D'autres délices comprenant des Gâteaux piments frits (fried chilli cakes), des Samoussas, des tranches de pommes de terre ou d'aubergines frites dans une pâte légère ainsi que le Halim; une soupe de viande épicée.